mar. Juin 18th, 2019

QUAND LA TYRANIE FAIT LA LOI -LA REVOLUTION DEVIENT UN DEVOIR

LE PATRIOTISME QUI VALAIT 48 MILLIARDS.

2 min read

48 MILLIARDS de nos francs CFA, une somme équivalente au budget de construction d’au moins 40 pavillons comme celui offert par Samuel Eto’o fils (coût :700 millions) à l’hôpital laquintinie à Douala.

Ce même 48 MILLIARDS, est la somme que le ministre des finances, s’apprêtait à mettre à la disposition d’un pseudo  »COLLECTIF DIASPORA », constitué d’un groupuscule d’individus s’auto proclamant  » patriote », et coordonné par une Franco Camerounaise au nom de SANDRINE DUBOS.

Née à Yaoundé au Cameroun le 14 Décembre 1972, mère de deux enfants, et résidant dans la ville de Marly-le-Roi dans le département des Yvelines en région Île-de-France,
Sandrine Dubos est une militante du parti socialiste français depuis 1996 date à laquelle elle fut naturalisée, et dont elle fut candidate aux élections législatives de 2012.

En tant que coordinatrice générale du collectif Diaspora, cette Inspectrice des Finances Publiques avait pour plan, d’utiliser les 48 milliards de nos contribuables, pour financer un projet relatif à la commémoration de la fête nationale du 20 Mai.

Nous apprenons entre autres, que cet argent devrait servir de prise en charge d’une délégation dans la Diaspora, composée d’une cinquantaine de  »patriotes », fervent soutiens du régime dictatorial et sanguinaire de Yaoundé, qui devrait faire le déplacement au boulevard du 20 Mai à Yaoundé, afin de prêter allégeance au Roi de la Sardinavie, Biya Paul le Tyran.

Informé juste à temps de cette nouvelle mascarade financière qui se préparait avec le soutien, l’appui et l’implication de plusieurs hauts fonctionnaires de l’état, le Ministre de la jeunesse et de l’éducation civique, Monsieur Mounouna Foutsou, n’est pas passé par quatre chemins pour mettre fin à cet autre scandale, via un courrier dont vous trouverez ci-bas une copie.

Voilà donc comment les milliards disparaissent dans ce pays sous couverts des projets bidons pilotés par des agrégés en recel.

LE COMBAT CONTINUE.

MOBILISATION GÉNÉRALE POUR 18, 19, 20 MAI 2019.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 1 =