Navigation




Affaire MARAFA

Affaire MARAFA


Mr MARAFA
victime ou coupable ?
 

L’opération Epervier suit son cours. Accusé d’avoir détourné 29 millions de dollars en 2001 pour l’acquisition d’un avion présidentiel, Marafa Hamidou Yaya, ex-ministre d’Etat et ancien secrétaire général de la présidence au Cameroun, a été condamné ce samedi à 25 ans de prison ferme.

La justice camerounaise a rendu son verdict ce samedi matin, l’affaire « Albatros » connaît désormais son épilogue. L’ancien ministre camerounais Marafa Hamidou Yaya a été condamné à 25 ans de prison ferme pour avoir, selon la justice, détourné 29 millions de dollars en 2001 pour l’achat d’un avion présidentiel. Il a été jugé « coupable de détournement en co-action de la somme de 29 millions de dollars ». L’ancien patron de la compagnie aérienne Camair, aujourd’hui fermée, Yves Michel Fotso, a écopé de la même sentence. Jean-Marie Chapuis, ancien directeur general de la Commercial Bank Cameroon (CBC), et sa collaboratrice Genevieve Sandjon, sont condamnés à 15 ans de prison chacun. Et Julienne Komnang (née Kounda), ancienne directrice adjointe de la CBC a été condamnée quant à elle à 10 ans de prison ferme. De plus, les condamnés devront collectivement payer 21,3 milliards de Francs CFA (32,4 millions d’euros) de dommages et intérêts à l’Etat, rapporte le Journal du Cameroun.

Le tribunal de Grande instance du Mfoundi, à Yaoundé, n’a pas suivi la requête du procureur de la République, à savoir la prison à vie. La lecture de la délibération a duré plusieurs heures. Celle-ci a commencé vendredi à 14h, et pour éviter de potentiels troubles à l’annonce du verdict le jugement a été rendu ce matin peu avant 7 heures. « Je suis déçu mais pas vaincu » a lancé aux juges Marafa Hamidou Yaya à l’issu du verdict. Ce dernier estime être « victime d’accusations calomnieuses notamment parce qu’il est porteur d’un projet politique pour le Cameroun ».

L’ancien ministre d’Etat a également occupé le poste stratégie de secrétaire général de la présidence. Présenté à un juge d’instruction le 16 avril 2012, Marafa Hamidou Yaya était en détention préventive à Kondengui, prison centrale de Yaoundé. Aujourd’hui âgé de 60 ans, il passera, à moins d’une décision judiciaire différente en cas d’appel, les 25 prochaines années de sa vie derrière les barreaux.