sam. Oct 19th, 2019

QUAND LA TYRANIE FAIT LA LOI -LA REVOLUTION DEVIENT UN DEVOIR

Exclusif « C’était devenu trop dangereux » : d’ex-employés révèlent les failles de la sécurité incendie à Notre-Dame

3 min read
Incendie Où faire un don pour Notre-Dame de Paris, en évitant les arnaques

Dans la nuit de lundi à mardi, les appels aux dons pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris se sont multipliés. Mais gare aux arnaques. PHOTO AFP

Dans la nuit de lundi à mardi, les appels aux dons pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris se sont multipliés. Mais gare aux arnaques. PHOTO AFP – AFP

                             La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé une contribution à hauteur de 50 millions d’euros de la Ville pour la restauration de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, dont la toiture a été ravagée dans un incendie survenu lundi soir. «  Je vais proposer au président de la République que nous organisions tous ensemble, dans les prochaines semaines, une grande conférence internationale des donateurs, qui pourra se tenir à l’Hôtel de Ville », a ajouté la maire socialiste. Cette conférence réunira des «  des mécènes du monde entier afin de lever les fonds nécessaires à la restauration ».

Dès lundi soir, le président de la République a confirmé qu’une souscription nationale allait être lancée, pour aider à une reconstruction qui s’annonce longue et difficile.

Dans la nuit, la famille Pinault a annoncé débloquer 100 millions d’euros et mardi matin le groupe LVMH et la famille Arnault ont annoncé un « don » de 200 millions. La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a, elle, annoncé le déblocage de 10 millions d’euros d’«  aide d’urgence pour aider l’archevêché à faire les premiers travaux ». Le président des Hauts-de-France proposera à la prochaine séance du conseil régional également de faire un don pour la reconstruction.

Reste les dons des particuliers. Dans la nuit de lundi à mardi, les appels aux dons se sont multipliés sur différentes plateformes mais il s’agit pour la plupart d’initiatives individuelles qui doivent appeler à la prudence. Mieux vaut s’orienter vers les collectes officielles, telle que celle lancée par la Fondation du patrimoine dans la nuit. Elle est accessible ce mardi sur le site www.fondation-patrimoine.org.

La French Heritage Society, organisation basée à New York qui se consacre à la préservation des trésors architecturaux et culturels français, a également lancé une page web pour collecter des fonds, rapporte BFMTV.

Interrogé par Le Figaro, Bertrand de Feydeau, vice-président de la Fondation du patrimoine, a assuré qu’il n’y aura pas de concurrence avec les autres fondations qui pourraient organiser des collectes, dont la Fondation Notre-Dame ou encore « friends of Notre-Dame de Paris», établie à New-York: «Les dons vont bien entendu converger. Nous allons nous concerter pour que tous les fonds arrivent vers Notre-Dame, et servent aux travaux qui vont être entrepris par l’État».

Notez que ce matin, la plateforme Leetchi a assuré que les collectes ayant lieu sur la plateforme seront contrôlées, et se porte garante pour le transfert des fonds vers le bénéficiaire annoncé.

Lundi soir, l’ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon a suggéré que l’État permette que les dons qui seront versés bénéficient d’une réduction d’impôt de 90 %. Sur France Inter ce mardi, l’actuel ministre Franck Riester a souligné que ce dispositif, qui permet «  une réduction d’impôts de 60 % pour les entreprises et un peu plus de 66 % pour les particuliers », était «  réservé aux œuvres qui risquent de sortir du territoire ». «  Nous allons voir avec le gouvernement quel dispositif spécifique nous mettons en œuvre mais bien évidemment l’État sera là auprès de tous nos compatriotes pour reconstruire » et il «  assumera ses responsabilités », a-t-il assuré.

 

source : La voix du nord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
50 ⁄ 25 =